Nous contacter: 06 31 99 98 47 - Fixe : 03 20 41 31 13 | agathelegrand@adequationrh.fr

Financement et tarifs

Financer son Bilan de CompétencesLe bilan de compétences s’inscrit dans le droit individuel à la...

Financer son Bilan de Compétences

Le bilan de compétences s’inscrit dans le droit individuel à la formation, c’est un dispositif encadré par la loi. Ainsi, à ce titre, de nombreuses solutions de prise en charge financière sont prévus.

Vous pouvez bénéficier d’une aide de financement, si vous êtes :

  • salarié du secteur privé, en contrat à durée indéterminée ou déterminée ;
  • demandeur d’emploi : la demande doit être faite auprès de Pôle emploi, de l’APEC ou de Cap emploi ;
  • salarié du secteur public (fonctionnaires, agents non titulaires…) : textes spécifiques mais dans des conditions similaires aux salariés (congé de 24h, etc.).

Si vous n’appartenez pas à l’une de ces situations, et que vous choisissez de financer vous-même votre bilan de compétences, nous vous proposons un devis adapté.


Les étapes pour valider le financement de votre bilan de compétences :

Le premier rendez-vous est gratuit, sans engagement et confidentiel.

Après avoir décidé de travailler ensemble, vous recevez le devis que vous pouvez transmettre :

  • soit à votre entreprise si elle le finance
  • soit à votre OPCO via la plateforme www.moncompteactivite.gouv.fr. Le code du bilan de compétences est le 202. Votre OPCO validera votre demande sous un délai pouvant aller de 3 semaines à 3 mois.

Si vous recherchez Adéquation RH dans l’application, nous sommes enregistré au nom d’ALD ressources Humaines, numéro de Siret 789 227 261 00037.

Dès réception de votre accord, nous pouvons démarrer le travail  et planifier les séances.


Ce qu’il faut savoir sur la réforme sur la formation professionnelle

«Le Bilan de Compétences a pour objet de permettre à des travailleurs d’analyser leurs compétences professionnelles et personnelles ainsi que leurs aptitudes et leurs motivations afin de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation» (Article L.900-2 du Code du Travail)

La loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel est entrée en application en 2019. Voici une synthèse des principaux changements.

=> La réforme 2018 sur la formation professionnelle est mise en application depuis le 1er janvier 2019, avec

  • la conversion du compteur CPF en euros,
  • la création d’une liste universelle de formations éligibles au CPF

Un compte de droits CPF en euros

En janvier 2019, chaque actif du secteur privé dispose d’un CPF affiché en euros. Le taux de conversion est de 15€ par heure, fixé par décret par l’Etat.

Les comptes étaient jusqu’alors alimentés à raison de 360€ par an (24h multiplié par 15€) pour une activité à temps plein. A partir de 2020, au titre des droits acquis en 2019, les comptes seront alimentés de 500€ par an pour toutes activité à mi-temps ou plus.

Un choix  formations éligibles au CPF

Vous avez accès à une liste de formations éligibles au CPF, indépendamment de votre branche professionnelle ou de votre lieu de travail. Les formations, mises à jour quotidiennement, regroupent l’ensemble des certifications inscrites au Référentiel National des Certifications Professionnelles (RNCP) et à l’inventaire des formations. Ces référentiels sont gérés par France Compétences.

Si les droits disponibles sur le compte ne suffisent pas, il sera également possible de payer le complément financier directement en ligne, par carte bleue ou de faire appel à des financements supplémentaires.


Le 1er rendez-vous est gratuit, non-engageant et confidentiel ! Contactez nous !

Télécharger notre plaquette